26 novembre 2011

les rapaillés - le deuxième

ma soeur, avec qui j'ai voyagé au québec, m'a amené le deuxième cd des rapaillés, et je n'en dis que du bien aussi bon que le premier, puissant, émouvant, varié
Posté par soifabattue à 15:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 juin 2011

99

j'écoute en boucle le nouveau cd de ray lema - et parfois un ancien très doux, dans lequel je peux me fondre : mizila une très belle chanson sur les gens du kivu, et particulièrement les femmes : quelques lignes infimes pour des gestes infâmes - tout un peuple infirme et les larmes d'une femme - quelques mots infimes pour des fautes infâmes - la conviction intime d'un immuable drame   ne pas oublier les oubliés du kivu et aussi une chanson très rythmée sur la ville de kinshasa, que je n'ai pas vue encore, mais dont j'ai... [Lire la suite]
Posté par soifabattue à 08:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 février 2011

poetry & incendies

des femmes des vies de femmes - enfin! - deux superbes films centrés sur des vies de femmes - profonds, très forts, dans des genres différents poetry, tout en subtilité, en non-dits, en lenteur       & incendies, ravageurs, kaléidoscopique, mouvementé            
Posté par soifabattue à 08:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 décembre 2010

éviter le désastre

vu aujourd'hui le dernier film de sam garbaski : quartier lointain chef d'oeuvre quand je pense que j'étais détournée de ce film parce qu'on le dit inspiré d'une manga - c'en est le seul slogan publicitaire - pauvres de nous histoire de grande humanité - il faut passer sur le côté, au début, un peu irritant de la reconstitution historique : fin des années 1960 - mais cette reconstitution n'a rien de gratuit, c'est tout le sujet abordé : trouver une astuce pour retourner en arrière et faire ce qu'il faut pour éviter un... [Lire la suite]
Posté par soifabattue à 18:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 décembre 2010

vénus noire

le dernier film de abdelatif kechiche la vie de la "vénus hottentote" amenée début vingtième à londres et exploitée sans questionnement par ses proxénètes est la science - lent film, détaillé, intelligent, qui ne joue pas sur l'émotion mais sur la compréhension, la réflexion
Posté par soifabattue à 12:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 décembre 2010

le noir, encore

  magma noir de l'eau de l'océan des vagues - fascination stupeur des marins français, jeunes, beaux, au large de mururoa au début des années septante ils ne savent pas ce qu'ils font là, ils s'ennuient obéissent s'occupent d'un chien - un deux se souvient de ses serments d'enfant - il est perdu film lent, contemplatif, silencieux - c'est très beau - très intelligent
Posté par soifabattue à 12:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 septembre 2010

un rapprochement

les affiches de cinéma : des rapprochements qui m'amusent
Posté par soifabattue à 08:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 juin 2010

la chanteuse de tango

j'ai aimé ce film "la cantante de tango" - une femme vit un deuil amoureux, quitte son pays, appelle compulsivement son amoureux - elle écoute sa voix sur le répondeur - et quitte son pays pour trouver si possible apaisement et consolation elle les trouve grâce au chant, la musique, le tango - la solitude - le vélo sur les chemins du village - et les magnifiques paysages de la mer du nord beau film, un peu ennuyeux parfois, je ne sais pas pourquoi, sans doute un parti-pris esthétique un peu trop appuyé - mais on se... [Lire la suite]
Posté par soifabattue à 10:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 juin 2010

greenberg

vu "greenberg" - on parlait d'un grand film - il se laisse voir - l'isolement de la dépression - et un de ses aspects : l'agressivité + le nombrilisme
Posté par soifabattue à 11:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 juin 2010

les films

à propos d'elly, film iranien intéressant, questionnant - un week-end de trois ou quatre couples de jeunes iraniens en bord de mer - la mise en place des choses, des rapports - tout sonne très juste - des liens corrects hommes/femmes, dans le respect et l'attention à l'autre - quand le drame survient, les hommes prennent les responsabilités de chefs de famille, c'est alors qu'apparaît le soubassement et la soumission obligatoire des femmes très subtil, parce que scénario ne nous prend absolument pas de front - tout... [Lire la suite]
Posté par soifabattue à 15:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]